Guillaume Herbaut - Project room

UKRAINE, DE TCHERNOBYL À LA GUERRE

  • Project Room

du 04/05/2016 au 29/05/2016

Commissariat : Noëlle Tissier et Gilles Favier

Vernissage le mercredi 4 mai 2016 à 16h00

Exposition du 4 au 29 mai 2016. UKRAINE, DE TCHERNOBYL À LA GUERRE

"De Tchernobyl à la guerre, ce pays est un marqueur dans mon parcours photographique. Pour ce pays, je suis passé du photojournalisme classique en noir et blanc, à une photographie documentaire et parfois conceptuelle en relatant l'invisible d'une catastrophe nucléaire ..." Guillaume Herbaut

« Les images ont été faites accompagnées d’un radio-métre mesurant la radioactivité en micro rem en gardant à l’esprit qu’une radiation normale se situe entre 10 et 20 micro rems et qu’au-delà il est dangereux de vivre ou de s’aventurer dans ces zones. D’après la commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité, certaines portions de terrain devraient attendre plus de 6000 ans pour retrouver une radioactivité normale. Pourtant, la nature a repris le dessus sur la « machine ». Une nature d’un nouveau genre, sauvage, mais terriblement dangereuse. On ne peut plus s’allonger dans l’herbe, toucher des fleurs ou porter une brindille à la bouche. On la regarde comme un décor. Beaucoup d’anciens habitants de Pripiat vivent aujourd’hui à Kiev, dans les quartiers périphériques d’une Ukraine désormais souveraine. Ils ont été relogés quelques jours après la catastrophe. Vivant entre eux, les « tchernobylsty », forment une sorte de ghetto, scellé par le souvenir, la maladie, la misère et la mort d’un être cher. » Guillaume Herbaut


Légende du visuel : UKRAINE, DE TCHERNOBY L A LA GUERRE - KOTOVSK,  PARC DES CHEMINOTS - 19 DÉCEMBRE 2013 - 14H39 - La statue de Lénine a été détruite dans la nuit du 8 au 9 Décembre 2013  - LDD2


Guillaume Herbaut se rend régulièrement en Ukraine :

— 2004, la révolution Orange et le Donbass, le retour des cosaques, symboles d’une identité ukrainienne

— 2008, la Crimée et ses tensions intercommunautaires. Des séries de reportages, comme un puzzle qui le préparait, selon ses propres mots, à suivre la révolution Maïdan et la guerre. L’histoire de ce pays lui a permis d’explorer différentes narrations, de casser des repères pour au final se remettre dans l’actualité et réfléchir sur le photojournalisme aujourd’hui. « Par ce pays, je suis passé du photojournalisme classique en noir et blanc, à une photographie documentaire qui relate le drame invisible d’une catastrophe nucléaire.

En 2001, dés les premiers instants je me suis senti lié à ce territoire. Les couleurs me rappelaient celles de mon enfance. Les gens m’acceptaient dans leur quotidien. Je découvrais la zone interdite contaminée, un monde parallèle, un rapport au réel différent, une interrogation sur la manière de photographier les traces de l’Histoire. A l’image de la contamination en tâches de léopard de Tchernobyl, l’Ukraine est partagée actuellement en différentes zones : des zones contaminées, des zones de guerres, des zones de paix comme un miroir du futur de nos sociétés. Une raison qui me pousse à continuer.» Guillaume Herbaut

Attention : Le Centre sera fermé dimanche 1er mai 2016, et il sera exceptionnellement ouvert les mardis 10, 17 et 24 mai 2016 pour le Fesitival ImageSingulières.


L'exposition  Project room " UKRAINE, DE TCHERNOBYL À LA GUERRE, du 4 au 29 mai 2016 est réalisée en partenariat avec l’association CéTàVOIR à Sète, dans le cadre du Rendez-Vous photographique ImageSingulières.


 

Haut de page

CRAC

CENTRE RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN OCCITANIE / Pyrénées-Méditerranée

26, Quai Aspirant Herber
34200 SÈTE - France

crac @ laregion.fr
Tel : 33 (0) 4 67 74 94 37
fax : 33 (0) 4 67 74 23 23

Horaires d’ouverture :

Ouvert  tous les jours de 12h30 à 19 h
Samedi, dimanche de 14 h à 19 h 
fermé le mardi

 

ATTENTION : Prochaine période de fermeture du Centre d'Art : du 18 avril au 10 juin 2017 pour le décrochage des expositions actuelles et l'accrocage de la future exposition de Jean-Michel Othoniel, qui sera inaugurée le 10 juin 2017 à 18h30.

 


Membre de d.c.a. association française du Développement des Centres d'Art

 

MEMBRE DU Réseau d'ARt contemporain     en Région occitanie


 

Lettre d'information N°27 - Février Mars 2017